Test du Sony VPL-VW95ES

Le projecteur home cinéma VPL-VW95ES de Sony est une énorme unité 3D active qui pèse 11 kg monstrueux, et vous aurez du mal à l'installer sur une table basse. Cependant, si vous êtes sérieux au sujet du cinéma et que vous avez de l'espace, il pourrait avoir tout ce que vous recherchez dans un projecteur.

Mis à part quelques superbes looks, grâce à une conception elliptique lisse et à un objectif monté au centre, le VW95ES possède toutes les fonctionnalités que vous attendez d'un projecteur haut de gamme. Il utilise la projection SXRD, la version propriétaire de Sony de cristaux liquides sur silicium (LCOS), pour projeter une image Full HD jusqu'à 300 pouces à une distance de 7 m. L'objectif est entièrement motorisé, vous pouvez donc régler le zoom, le décalage de l'objectif et la mise au point à l'aide de la télécommande complète. Vous pouvez également enregistrer différents paramètres de zoom et de mise au point pour différents rapports d'aspect, afin d'adapter la projection à votre contenu.

La télécommande est rétroéclairée, vous pouvez donc facilement trouver des commandes spécifiques dans l'obscurité, et elle dispose de boutons à une touche pour chacun des neuf modes d'image. Vous pouvez également régler la luminosité et le contraste sans avoir à utiliser les menus, bien que ceux-ci soient judicieusement disposés afin que vous n'ayez pas de mal à trouver un paramètre ou une option en particulier.

Toutes les entrées du projecteur sont cachées sous le bord extérieur du châssis principal, bien qu'elles pointent vers l'extérieur sur le côté, ce qui rend la gestion des câbles un peu délicate. Avec deux ports HDMI, un composant et un VGA, vous ne devriez avoir aucun problème à connecter des sources numériques, même si vous devrez passer par un amplificateur A/V pour connecter une vidéo analogique telle que composite. Il existe également un connecteur RJ45 pour un émetteur 3D externe, bien que, comme il en existe déjà un intégré dans l'unité principale, vous ne devriez pas avoir besoin de l'utiliser à moins que vous ne prévoyiez de placer le projecteur dans un boîtier.

La principale différence entre cela et le HW30ES moins cher est le rapport de contraste dynamique plus élevé de 150 000:1, ce qui devrait donner des images incroyablement colorées. Cela a certainement aidé lors de la lecture vidéo 2D, ce qui était très impressionnant - malgré la luminosité relativement faible de 1 000 lumens ANSI du projecteur, la reproduction des couleurs était parmi les meilleures que nous ayons vues de la technologie SXRD. Les niveaux de noir étaient également superbes, avec des détails d'ombre visibles qui ne sont pas toujours perceptibles sur des projecteurs moins chers. Avec un objectif correctement calibré, les images haute définition avaient une clarté et une netteté à couper le souffle et aucun bruit perceptible.